Le leadership : inné ou acquis ?

Par Jean-Pierre Testa le 4 novembre 2013

Le leadership est-il inné ou acquis ? Éternelle question.

Plutôt que « inné ou acquis », la réponse n’est-elle pas « inné et acquis » ? C’est en tout cas l’un des postulats de l’ouvrage « La boîte à outils du leadership » que nous venons de publier.

L’état de l’art du leadership

S’il est indéniable que, comme pour toute autre activité, nous avons tous des aptitudes différentes au leadership, aucune étude n’a pu jusqu’à présent mettre en évidence la part respective d’inné et d’acquis dans le leadership.

En revanche, des études et des ouvrages ont mis en évidence les caractéristiques communes aux personnes dont le leadership est reconnu dans le domaine de la politique, de la communication ou des affaires. Quels points communs entre des personnalités aussi diverses que Gandhi, Martin Luther King ou d’autres ?

couverture-bao

Les 3 dimensions du leadership

Chacun d’entre nous peut développer son leadership à partir de trois dimensions essentielles :

  • Le leadership de soi : il s’agit de développer son leadership personnel avant de vouloir exercer son influence sur les autres. Cela suppose de développer la conscience de soi et la confiance en soi pour rester authentique, lucide et affirmé quel que soit les difficultés qu’il rencontre.
  • Le leadership des autres : l’existence d’un leader induit l’idée que des personnes acceptent d’être influencés par lui ou par elle. Il n’y a de leader qu’à partir du moment où un environnement et un corps social donnent le statut de leader à un individu. Le leadership n’est pas le résultat de la décision volontariste d’un individu, il est décidé par d’autres : il répond aux besoins d’une population donnée à un moment donné.
  • Le leadership de son environnement : le leader sait percevoir, analyser et ressentir les signaux forts qui lui viennent de son environnement actuel et il sait traduire en vision mobilisatrice les signaux faibles « porteurs d’avenir ».

Les 6 caractéristiques communes aux leaders

Les caractéristiques communes des leaders constituent des savoir-faire qui peuvent s’acquérir et être outillées.

Le leadership se définit comme une capacité à :

  • Développer son leadership personnel : donner l’exemple, s’affirmer, exercer sa confiance en soi.
  • Définir une vision et savoir la faire partager : montrer la voie.
  • Fédérer ses interlocuteurs autour de cette vision : gagner le soutien des autres, encourager la collaboration.
  • Changer le cadre de référence : rechercher les opportunités, expérimenter et prendre des risques.
  • Mettre en pouvoir ses interlocuteurs : permettre aux autres d’agir, soutenir les autres.
  • Encourager et valoriser: reconnaître les contributions individuelles, faire progresser, fêter les succès.

Ce livre développe tous les outils et savoir-faire pour construire et développer son leadership, c’est-à- dire construire sa vision en accord avec ses valeurs, faire adhérer en communiquant et décliner sa vision en actions opérationnelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

sallat Il y a 5 mois (18h09)

Vous présentez là une vision pertinente mais incomplète du management. Je vous recommande l'étude de mon livre " décider en stratège: la voie de la performance",Ce livre est un kit de survie et de décision. Il a pour ambition d’aider les managers et les entreprises à survivre, à décider
et à réussir en ayant une approche stratégique de la performance et de la conduite des organisations. Il donne des clés pour progresser dans un monde du travail qui s’est dégradé ces dernières décennies en apportant des éclairages innovants sur la prise de décision et l’anticipation nécessaires au développement des activités. Dans le secteur public comme dans le secteur privé, la performance des process de l’entreprise et le management atteignent donc aujourd’hui leurs limites d’efficacité. Il faut recourir à d’autres solutions.Cet essai s’adresse aux décideurs et aux organisations. Il propose des solutions d’un autre type par une approche stratégique concrète de la performance et du management basée sur des principes de la stratégie élaborés depuis des siècles par les stratégistes et qui ont traversé les âges sans prendre une ride. Les universités ou les grandes écoles n’abordent que trop peu ce véritable levier du succès en regard des enjeux de la mondialisation et de la violence de la compétitivité mondiale.Ces règles d’or de la stratégie sont probablement des alternatives d’excellence aux principes managériaux modernes, ils sont un trésor caché d’une modernité criante qu’il est indispensable de mieux connaître pour survivre et surclasser ses adversaires dans une société de plus en plus concurrentielle et individualiste. Lire la suite

Répondre
Jean-Pierre Testa

Jean-Pierre Il y a 5 mois (08h53)

@salla : merci pour votre recommandation.

Répondre

dirare abdesselem Il y a 3 mois (20h26)

Sciences of organisations say that in order to be a leadership you must: 1- have a self-estimation 2- have a self-efficiency 3- to be good at sciences of communication 4- to be good at sciences of organizations- Read every
writing of - Newman - Townsend -Mc Dill -Mc Nill -W. Tyler Lire la suite

Répondre
Jean-Pierre Testa

Jean-Pierre Il y a 3 mois (06h49)

@dirare abdesselem : merci pour votre contribution. Cordialement

Répondre

dirare abdesselem Il y a 3 mois (21h00)

Mr Jean Pierre, c'est vous que nous devons remercier infiniment et prosterner meme . Votre modestie est une valeur qui fait défaut chez la plupart des "couronnés". Bonsoir.

Répondre
Jean-Pierre Testa

Jean-Pierre Il y a 3 mois (08h34)

@dirare abdesselem : merci.

Répondre