RSE : contrainte ou opportunité ?

Par le 8 mars 2016

La Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE) s’affirme chaque jour plus que jamais dans le management des entreprises. Vécue comme une obligation, une contrainte ou une formidable opportunité, la RSE décline les principes du développement durable au sein des activités.

feuille verte management

Des pressions croissantes sur les entreprises

Plus que jamais la pression de la réglementation RSE sur les entreprises se fait pressante, dans la dynamique post COP 21… Au-delà des obligations de transparence, de communication des données sur les performances environnementales et sociétales, voici quelques impacts :

  • Les entreprises de plus de 250 salariés ont jusqu’au 30 juin 2016 pour transmettre les résultats des audits énergétiques aux autorités, une occasion unique d’identifier des opportunités d’économie d’énergies au sein des  entreprises
  • La proposition de loi relative au devoir de vigilance des sociétés mères et des entreprises donneuses d’ordre sera débattue en deuxième lecture à l’Assemblée Nationale. Ce texte élaboré en réponse à différents scandales, comme la catastrophe en avril 2013 de l’immeuble Rana Plaza au Bangladesh mettant les entreprises européennes face à leur responsabilité vis-à-vis de leurs sous-traitants à l’étranger.
    Les entreprises qui emploient au moins 5000 salariés en France et celles de plus de 10 000 salariés dans le monde devront mettre en place et rendre public un plan de vigilance qui vise à vérifier que leurs sous-traitants respectent bien la réglementation en matière de droits de l’homme; assurent la sécurité de leurs salariés et le respect de leur environnement.
    En cas d’accident, les sous-traitants pourront engager la responsabilité des entreprises donneuses d’ordre, s’ils peuvent prouver que le préjudice à un lien avec l’absence de plan de vigilance efficace,
  • Le projet de décret sur les marchés publics devrait favoriser, l’intégration de critères sociaux et environnementaux dans l’acte d’achat public,
  • Le projet de loi sur la biodiversité est aussi d’actualité.

Autant de sujets auxquels l’entreprise doit se préparer…

Parallèlement les clients intègrent aujourd’hui de plus en plus des critères d’évaluation environnementaux et sociaux de leurs fournisseurs, les réponses aux appels d’offre incluent ces éléments auxquels il faut savoir répondre même les futurs embauchés se posent des questions sur la manière dont leurs futurs employés assument leurs responsabilités sociétales

Et enfin évoquons aussi, la menace à laquelle est confrontée toute entreprise : celle du scandale, le risque d’image (de e-réputation) liée à l’attaque sur ses conditions de travail, son type de management, ses pratiques environnementales notamment. A l’affut permanent d’informations, les médias traquent la moindre donnée.

Et si face à ces risques, s’offraient aux entreprises de formidable opportunités ?

Le développement durable a favorisé l’émergence de nouvelles pratiques d’achats dans lesquelles les informations sur la provenance de fabrication et les performances environnementales des produits sont en première ligne.

Les clients veulent acheter responsable et de nombreuses entreprises ont bien compris l’intérêt de saisir ces tendances pour proposer à leurs clients des produits et services en lien avec ces nouveaux comportements. De nouvelles offres et business apparaissent. Même les déchets deviennent des éléments d’offre dans une logique d’économie circulaire…

Comment dès lors ne pas être convaincu que la RSE devient un levier de compétitivité pour les entreprises… La RSE protège l’entreprise des risques d’image, offre aux entreprises  une nouvelle vision marketing et est source de gisements d’économies et de performance.

Comment ne pas croire aux formidables chantiers qui s’offrent à l’entreprise : investir sur les hommes; choisir un management ouvert et à l’écoute des salariés, pour leur assurer une qualité de vie, sont autant de moyens pour rendre une organisation plus efficiente. Réduire les consommations d’énergies, de matières premières, d’eau sont des actes responsables mais également financiers.

La RSE contrainte ou opportunité ? En tout cas assurément une question stratégique à poser…

 

Allez encore plus loin et découvrez le Mastère Spécialisé® Management Global RSE et Développement Durable

 

crédit photo: rse, shutterstock 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Christian GARYGA Il y a 5 mois

Pour ma part, la RSE peut être une opportunité à condition de développer des pratiques managériales et une gouvernance d’entreprise pour :
– Associer chaque acteur de l’entreprise à la démarche pour développer un sentiment d’appartenance.
– Définir précisément les d’objectifs de développement durable à la fois au niveau des individus et des équipes.
– Evaluer les résultats individuels et collectifs pour mettre en lumière les bonnes pratiques et les points de progrès sans s’attarder sur les erreurs mais plutôt sur l’expérience constructive.
– Valoriser régulièrement les comportements innovants et créatifs en matière de développement durable.
– Sensibiliser chaque salarié sur les leviers possibles pour diminuer l’impact environnementale de son travail.
– Organiser l’écoute des suggestions et la transformation des idées intéressantes en plans d’action suivis.
– Encourager le partage des, meilleures pratiques et des savoir-faire en matière de développement durable.
….

Répondre

Florence GIllet GOinard. Il y a 5 mois

Merci Christian pour ce complément d informations
Cordialement

Répondre

Rodolphe Deedt Il y a 4 mois

Démarche indispensable aujourd’hui.
Merci du complément en commentaire.
L’enjeu est que cela ne soit pas du « green washing  » …

Répondre

Jacques Denis Grenier Il y a 2 mois

Votre site est très intéressant, bravo pour votre travail.

J’ai quelque chose qui pourrait aider vos lecteurs à ( gagner de l’argent, …) et qui pourrait aussi être très intéressant pour vous. Voulez-vous en savoir plus ?

Répondre