Le management collaboratif : une nouvelle réalité ?

    Par le 24 octobre 2016

    Les modèles de management traditionnels montrent leurs limites dans leur capacité à engager les collaborateurs et stimuler l’innovation. Face à ce constat de nouvelles méthodes émergent comme le management collaboratif.

    Vers un nouveau modèle de management ?

    En favorisant l’apprentissage entre pairs, l’expression de chacun et en créant les conditions de l’innovation partagée, le management collaboratif réinterroge nos manières de travailler ensemble.

    Un « luxe » réservé à certaines entreprises ? Pourquoi le management collaboratif émerge-t-il comme une réalité aujourd’hui plus qu’hier ?

    Pour aller plus loin

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    leroy Il y a 6 mois

    Bonjour, bizarre d’allier « management » et « collaboratif » !!! Il me semble que « collaboratif » fait plus référence à 1 mode de fonctionnement en réseau, donc sans manager et donc de management.
    Je distinguerai « organisation collaborative « et « management participatif » où le manager implique ses collaborateurs. Qu’esn pensez-vous ?

    Répondre
      Fabienne Hirel

      Fabienne Hirel Il y a 5 mois

      Bonjour, et merci pour votre réaction.
      Je situe le management participatif dans une démarche où le manager consulte ses collaborateurs, les rend contributeurs d’idées, de solutions (principe de boîte à idées, brainstorming…). Ici, le manager est garant du cadre, du processus et aussi de l’objectif. Il est directif dans la consultation et reste au centre des interactions. Le sujet ou la problématique posé invite à identifier une liste d’actions déterminées. Utile pour gérer des situations compliquées.

      Le management collaboratif permet à l’organisation de trouver des solutions innovantes à des problèmes nouveaux, par une construction collective. Il est nécessaire là où il n’y a pas de solutions prédéterminées. Il s’agit donc pour le manager, d’organiser le développement de l’intelligence individuelle et collective de l’équipe. En se plaçant « en périphérie », il créé des espaces de réflexion, structure des conversations collaboratives autour de sujets complexes qui nécessitent de faire preuve de créativité.
      « Manage less, empower more », le manager collaboratif est son propre hacker pour faire face ensemble aux situations de plus en plus complexes auxquelles sont confrontées les organisations.

    LeBonManager.fr Il y a 5 mois

    Je comprends qu’il s’agit d’un management qui laisse la part au travail collaboratif, permettant ainsi de faire émerger des innovations et être plus efficace dans son travail.
    C’est un point crucial je pense, car le monde est transformation profonde et l’innovation est l’enjeu d’aujourd’hui et de demain.

    Répondre
      Fabienne Hirel

      Fabienne Hirel Il y a 5 mois

      Bonjour et merci de suivre le fil de la discussion. Votre proposition fait pleinement écho au message de la vidéo et à la position que je prends : faire que le manager soit architecte ou accordeur de collaboration, plus que de gérer trop souvent « en direct » le travail.