Révéler les compétences d’une équipe agile

    Par le 30 octobre 2017

    L’agilité se définit par la capacité à coopérer à créer ensemble dans des environnements mouvants et incertains. Dans vos missions de manager, quels talents devez-vous encourager pour faciliter les comportements agiles ? Quelles sont les compétences incontournables à développer dans vos équipes ? Voici 3 pistes d’action pour révéler les aptitudes à l’agilité.

    Encourager l’entraide

    La première chose que l’on remarque lorsque l’on observe une équipe agile est la forte collaboration entre les membres de l’équipe. Dans des équipes à fonctionnement plus « classique » le travail est plus individuel. Les équipes agiles  utilisent en premier lieu la coopération pour résoudre les problèmes ou faire face aux situations inédites.

    En général, il n’est pas simple pour un collaborateur de demander de l’aide, ce pourrait être perçu comme un manque de compétences… Les collaborateurs aptes à travailler en mode agile sont ceux capables de reconnaître leurs limites et demander du soutien et de l’aide à leur manager ou à leurs pairs.

    Pourquoi la capacité à demander de l’aide est-elle si importante ?

    Chacun connait une  partie d’un sujet, mais aucun des membres de l’équipe ne maîtrise totalement l’ensemble. C’est pour cette raison que la capacité à demander de l’aide est un atout et une qualité incontournable pour le travail dans une équipe agile. L’équipe prime sur la reconnaissance individuelle.

    Définir des étapes réalistes

    L’agilité, c’est avant tout l’écoute de l’autre. A chaque étape d’un projet, un retour sur expérience est réalisé afin que  les contributeurs décident ensemble des améliorations à apporter.

    Un des enjeux du travail en mode agile est d’accepter l’imperfection. Les équipes se concentrent sur ce qui est fait au mieux au moment où cela est fait et avancent par essai-erreur.

    Dans les projets agiles, comme dans tous les types de projets, les conditions de travail ne sont pas toujours idéales. Les qualités d’adaptation, de souplesse relationnelle et de remise en question permanentes sont les plus favorables au travail en équipes agiles.

    Valoriser la curiosité et les approches créatives

    Un signe de la capacité d’adaptation d’une personne est son aptitude à travailler dans un domaine qu’il ne maîtrise pas.  Dans les équipes agiles, les collaborateurs qui ont la volonté de travailler hors de leur champ de compétences et qui acceptent de quitter une zone de confort « technicité métier » sont ceux qui réussissent le mieux.

    Voici quelques exemples non exhaustifs de comportements favorables au développement du travail en mode agile dans les équipes hiérarchiques ou transverses. Vous en avez certainement d’autres à partager ?


    Apprendre à son équipe à travailler dans l’agilité est un vecteur de croissance et de développement des potentiels qui ne s’improvise pas. La formation Devenir un manager agile vous aidera à développer des comportements agiles en adéquation avec les besoins de votre organisation.


     

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *