De la sérénité pour 2013, est-ce possible ?

Par le 15 janvier 2013

Malgré un contexte que tous nous annoncent morose, nous pensons, en ce début d’année, que nous pouvons nous permettre d’aborder les 12 prochains mois de manière positive et avec confiance en mobilisant notre cerveau créatif. De la sérénité en 2013, est-ce possible ? Oui, en se donnant les  permissions suivantes dont chacun fera bon usage.

Sérénité au travail

La permission d’être authentique

  • Avoir le courage de conserver son quant à soi et son esprit critique face aux situations générées par des environnements très normés, pour prendre du recul et de la distance sur les fonctionnements collectifs d’urgence et d’immédiateté.
  • Accepter de ne pas être toujours d’accord avec le climat ambiant, de penser différemment et de chercher les marges de manœuvre que laisse l’organisation pour exprimer ce qui fait votre talent de manager : votre personnalité. Au-delà des alignements collectifs attendus, s’autoriser à exprimer sa petite musique personnelle, sans mettre en péril les équilibres hiérarchiques et sociaux peut aider chacun à garder son sang-froid, sa capacité de discernement et sa créativité, quelles que soient les circonstances.

La permission de « prendre des pauses »

  • Prendre du temps pour soi et l’organiser dans son planning pour exercer réellement son rôle de manager.

L’idée ici est de cultiver sa compétence de « réflexion personnelle » face aux rythmes ou la réactivité prime souvent sur l’analyse. De plus, les multiples tâches concentrées dans un espace-temps réduit nous entrainent dans un fonctionnement automatique ou l’hyper activité risque de prendre le pas sur le sens de ce que l’on fait.

  • S’entrainer, comme une gymnastique intellectuelle, à ne véritablement « rien faire » ne serait-ce que quelques minutes par jour pour se déconnecter de notre mise sous tension permanente.

La pratique des petits pas en la matière est d’une redoutable efficacité : ne pas repasser au bureau après un rendez-vous à l’extérieur, prendre le temps d’une véritable pause avec les personnes que l’on apprécie, mettre à profit toute opportunité de changer de cadre, de rencontrer des personnes nouvelles et d’échanger sur son métier de manager avec des perspectives différentes… C’est d’ailleurs ce que vous nous dites apprécier énormément dans les formations interentreprises, vecteur de remises en question, de découvertes et d’échanges de pratiques.

  • Revenir périodiquement à une pratique ou l’on ne fait qu’une chose à la fois mais à fond : un échange avec un collaborateur, une réunion d’équipe, en s’obligeant à se centrer sur un objectif et à laisser de côté les « encombrants intellectuels » qui nous empêchent d’être véritablement dans notre rôle de manager, c’est-à-dire dans la relation.

Alors pour un temps, être dans « ici et maintenant » : ne pas lire ses mails quand on est au téléphone, ne pas consulter ses messages ou finaliser ses dossiers en réunion, ne pas activer discrètement son smartphone alors qu’un collaborateur nous a sollicité pour un échange…

Appréciez les moments où vous êtes mono tâche et faites tranquillement une chose après l’autre en vous y consacrant entièrement, cultivez cette capacité de concentration sur un seul sujet, qu’il soit un dossier à finaliser, un problème à résoudre ou une interaction relationnelle, tout en sachant que quelques minutes après le rythme trépidant téléphone-mails-sms- tablette-ordinateur-décision-action reprendra ses droits !

Alors, pouvez-vous envisager 2013 comme l’année de la sérénité dans la tempête ?

Belle année à tous et à toutes !

Autre dossier sur le même thème

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avatar

Isabelle Il y a 8 années

Aaaaaaaaah ! S’entraîner à ne rien faire, que ça doit être bon !
Merci, Annette, pour ce texte qui fait du bien.
De la part d’une travaillomane endurcie…

Répondre
Avatar

Véronique Il y a 8 années

Oui, cela me semble en effet indispensable d’aborder 2013 avec plus de sérénité sachant que le contexte est difficile. Revenir à des fondamentaux dans cette période, est crucial et vos conseils sont précieux. Mais aujourd’hui qui peut prétendre de faire tout ça ?

Répondre
Avatar

Barbara Il y a 8 années

Merci de votre article.
Je crois que ce que vous proposez est à la portée de n’importe quel manager digne de ce nom et que cela peut changer radicalement les choses.
A condition d’arrêter de se faire croire que tout est urgent, que l’on est indispensable et que courir dans tous les sens est synonyme d’efficacité.

Répondre
Avatar

Carole Il y a 8 années

Oui, prendre du temps et arriver à être mono tache… le rêve
Je rêve de n’avoir ne serait ce que trois jours à consacrer à une seule et même activité… et je n’y arrive jamais, pourtant combien de fois ai-je essayé.
De la même façon, lorsque le stress devient trop important combien de fois me suis-je dit ici et maintenant, afin de refuser de me laisser envahir par trop de tout et me recentrer…
Il faut lutter au quotidien pour imposer son point vu, lutter en tant que femme pour se faire entendre, lutter
pour arriver à rester zen.
Ma bonne résolution pour l’année à venir : y arriver

Répondre
Avatar

Isabelle Il y a 8 années

C’est amusant, il n’y a pour le moment que des femmes (Carole, Barbare, Véronique, moi-même) qui réagissent à cet article écrit par une femme. Est-ce que le thème et le ton de l’article nous touchent particulièrement? Ou bien les messieurs ont-ils tellement le nez dans le guidon qu’ils n’ont pas encore pris le temps de lire ce billet?

Répondre
Avatar

Valérie Il y a 8 années

J’adhère à 100%. Je vais d’ailleurs le transférer à une amie merci pour ce billet

Répondre
Avatar

Dominique Il y a 8 années

ET bien l’homme que je suis va donc prendre part à cette discussion 🙂
Il est important pour un manager de pouvoir prendre du recul, c’est même nécessaire et indispensable. Nous devons pouvoir être à la fois dans l’action au coeur de l’équipe et aussi en observateur Meta pour pouvoir orienter, guider, … . ET oui, je le fais depuis quelques mois déjà, en utilisant la délégation responsable (mais encore faut il avoir les collaborateurs ad’hoc, j’ai cette chance !), j’ai pu me libérer du temps pour être mono-tâche et prendre le temsp de faire, de faire bien et le temps de la réflexion et être en écoute active lorsque un responsable de service ou un collaborateur me sollicite.
Alors oui en cetet année 2013, qui pour mes équipes va être des plus stressantes ! Ils ont encore plus besoin que je sois Zen, disponible alors je vais y arriver !
Merci pour ce texte intéressant et bonne année à tous !

Répondre
Avatar

CORNUET Gilles Il y a 8 années

Bonjour, Cet article m conforte dans ma pensée, à savoir que si on se décide à lâcher un peu prise, à penser un peu à nous alors l’année 2013 sera une année de réussite qui avanceront sur ce chemin. Personnellement j’ai la chance d’avoir mes chevaux pour m’aider quotidiennement dans cette démarche. L’équi-coaching, ça vous parle ? A bientôt

Répondre
Annette Chazoule

Annette Chazoule Il y a 8 années

@isabelle Merci Isabelle de cet encouragement,on est pas tout à fait dans « ne rien faire », mais faire plus tranquillement peut-être ? A très bientot

Répondre
Annette Chazoule

Annette Chazoule Il y a 8 années

@véronique Merci Véronique de reconnaitre dans ce que je décris, de réels besoins de votre part, le temps nous manque souvent il est vrai, alors pourquoi ne pas noua autoriser à planifier nos séances « zen » ?

Répondre
Annette Chazoule

Annette Chazoule Il y a 8 années

@barbara Oui Barbara, complétement d’accord, distinguer l’urgent et l’important est le premier pas à franchir, et oser passer l’urgence des autres au filtre de ses propres priorités est très aidant.

Répondre
Annette Chazoule

Annette Chazoule Il y a 8 années

@carole Merci, nous sommes « en phase » et je sens bien dans votre texte votre motivation, en 2013 vous allez y arriver !

Répondre
Annette Chazoule

Annette Chazoule Il y a 8 années

@dominique Merci de vous être lancé dans cette discussion et très belle année à vous également.Vous pointez des conditions de réussite incontournables : équipe compétente et autonome et volonté de disponibilité du manager grace à sa capacité à prendre du recul.
Je vous souhaite une très belle continuation !

Répondre
Annette Chazoule

Annette Chazoule Il y a 8 années

@gilles Merci de nous apporter votre experience concernant l’équi-coaching, j’en ai entendu parler par des coachs qui le pratiquent et serai très interessée d’avoir plus d’information.
A bientôt

Répondre
Avatar

CORNUET Gilles Il y a 8 années

Bonsoir et merci pour votre intérêt à cette pratique d’accompagnement assisté par les chevaux. C’est difficile en quelques mots de vous donner toutes les informations concernant ce concept. Toujours est il que ce que je peux vous assurer c’est que le cheval est Le miroir de nos émotions, de nos attitudes, de nos positionnements. En passant un séjour « au vert », votre première mise en action sera nécessairement un lâcher prise, acte indispensable pour pouvoir aller au contact des chevaux si vous voulez qu’ils vous donnent le meilleur d’eux-même.
Pour votre infotrmation, j’ai créer et j’anime un module intitulé : « l’équi-coaching pour les coachs » qui permet aussi de découvrir cette aventure de façon différente.
Si vous le souhaitez, je peux vous laisser soit un tel, une adresse mail pour d’autres échanges et en attendant je vous invite à aller faire un tour sur mon site. Au plaisir. Cordialement. GCC

Répondre
Avatar

Capra Marie-Odile Il y a 8 années

Donner du temps au temps.

Savoir écouter l’autre sans penser à mille choses à la fois, être présent à lui.
Accepter que chaque chose prend du temps.
Prendre du temps pour soi, s’écouter d’avantage sans avoir peur de ne pas en faire assez.
Peut-on commencer l’année 2013 en donnant toute son importance au temps.
Odile capra

Répondre
Avatar

Marie-Sophie Leray Il y a 8 années

Annette, j’ai lu avec intérêt ton article, et en ce lundi 31 janvier (il était temps!), cela me donne quelques pistes d’évolution de mes comportements multitâches! Prendre le temps d’être dans l’ici maintenant, dans la relation à l’autre (un stagiaire, son enfant, un client) plutôt qu’en permanence dans l’anticipation, le gain de temps (téléphoner en même temps que faire ses mails… doit avoir un impact sur la qualité d’écoute non?) nuit à l’efficacité de la relation et à l’efficacité tout court.
Je commence demain!
Bien à toi
Marie-Sophie Leray

Répondre
Avatar

christine emptaz Il y a 8 années

J’aime beaucoup l’idée de rappeler tous ces bons principes de fonctionnement, il y a ceux que j’ applique déjà, puis ceux qui me parlent mais qui disparaissent en particulier quand la situation se tend et pour finir il y a ceux que je n’applique par encore et qui commencent à me faire cogiter. Donc dans tous ces cas, se les mettre (ou remettre) en tête, c’est positif. Mieux encore, démarrer le voyage de 2013, en leur donnant une belle place dans la valise, c’est une très bonne idée.

Répondre
Avatar

Ilyasse Il y a 8 années

Je suis tout à fait d’accord avec ton analyse mais j’aimerais surtout insister sur le fait de s’arrêter un moment et de goûter au plaisir de l’instant présent tout en oubliant nos soucis! Juste pour un instant! Un instant à nous!

Répondre
Avatar

m2o Il y a 8 années

Il est intéressant de voir que certains professionnels spécialisé en gestion du stress et en bien-être travaillent pour aider les personnes à mieux appréhender leur relation avec les autres (en améliorant leur communication relationnelle), ainsi qu’à mieux gérer leur stress, de manière générale mais également dans le cadre du travail en entreprise.

C’est le cas par exemple de ces deux entreprises qui mettent à disposition des coachs, des séminaires et des formations pour permettre aux travailleurs à avoir une meilleure gestion de leur stress et ainsi une meilleure prise en charge de leurs risques psychosociaux.

http://www.aketas-mediation.fr/

http://www.dellavocce.com/

Répondre
Avatar

C&N – HOME OFFICE SECRETARIAT Il y a 7 années

La sérénité, c’est tout à fait possible et c’est ce dont nous avons tous besoin. Essayons ces bons conseils que vous indiquez car ils sont précieux pour aller vers une fin d’année positive. A bien suivre et à pratiquer sans modération.
Vous pouvez commencer par déléguer vos tâches quotidiennes. Nous sommes spécialistes en secrétariat administratif et commercial, secrétariat juridique, transcription audio, assistance formation.
En nous déléguant vos tâches pour avoir un peu de temps pour vous, c’est le début de la sérénité. http://www.cn-secretariat.com
Christine

Répondre
Avatar

assurance santé et mutuelle Il y a 7 années

Très utile comme post, très enrichissant merci !
assurance santé et mutuelle http://www.cabinet-gacon.fr/

Répondre

Abonnez-vous au blog

Afin de vous abonner et pour des raisons de sécurité, votre navigateur doit accepter les cookies et le JavaScript.