Managez-vous par le comment ou par le pourquoi ?

Par le 16 novembre 2015

Managez-vous prioritairement par le « comment » ou par le « pourquoi » ? Dans votre façon d’appréhender votre rôle de manager et d’exercer votre leadership, vous pouvez réfléchir quant à votre posture principale. En tant que manager, vous avez une mission de transmission a vos collaborateurs des attendus et objectifs de le Direction. Vous devez animer vos équipes de façon à atteindre ces objectifs. Ce billet vous décrit  2 approches liées à l’actualité des réflexions à propos du management et des exemples de l’entreprise libérée.

Réflexion à propos du management

© Shutterstock

Manager par le « comment »

Vous êtes prioritairement dans le « comment » si :

  • Vous êtes principalement centré sur votre mission, vos objectifs et les tâches à accomplir pour réussir.
  • Vous avez besoin de mettre les actions de vos équipes sous contrôle : indicateurs multiples, éléments chiffrés, reportings rapprochés, recherche de la précision, voire de la perfection.
  • Les procédures et les processus sont les éléments moteurs de votre management et vous vous organisez pour vous assurer que les directives sont bien suivies par tous.
  • Vous pensez que les tâches doivent être précisément définies et les marges de manœuvre maîtrisées.
  • Vous avez la conviction que si les actions sont mises sous contrôle, votre équipe sera performante.
  • Vous souhaitez éviter les erreurs, les vôtres et celles de vos collaborateurs.
  • Vous accordez une importance prioritaire aux comportements conformes à la norme, qui appliquent les consignes sans solliciter trop de débats.

Pour vous, chacun doit rester à sa place et dans son rôle. Les questionnements et prises d’initiatives doivent être limités.
Vous expliquez à vos équipes « comment » elles doivent faire en fonction de votre vision d’une situation, ou d’un enjeu, ce qui permet de sécuriser les actions.

Manager par le « pourquoi »

Vous êtes préférentiellement dans le « pourquoi » si :

  • Vous êtes un manager qui développe son adaptabilité et fait preuve d’agilité. Votre objectif :  vous adapter aux différents profils de vos collaborateurs, pour les aider à réussir.
  • Vous invitez vos collaborateurs à sortir du cadre, à penser différemment, à échanger leurs points de vue.
  • Vous favorisez les débats au sein de vos équipes quitte à ce qu’ils soient contradictoires.
  • Vous encouragez l’émergence de visions et opinions différentes de la vôtre.
  • Vous organisez et encouragez la créativité collective.
  • Vous acceptez que votre équipe ait des temps de pause, d’échanges informels, pas immédiatement productifs.
  • Vous avez intégré le droit à l’erreur comme un facteur d’apprentissage et de progression.
  • Vous organisez des retours d’expériences sur les événements marquants en recherchant la solution plutôt que le responsable.
  • Vous pensez que la prise d’initiative ne doit pas être réservée à un statut, mais ouverte à tous dans la mesure où le cadre est clarifié et les règles du jeu explicites.
  • Vous donnez des marges de manœuvre.
  • Vous engagez vos équipes dans la prise en main de nouvelles expertises, vous les aidez à sortir de leur « zone de confort ».

Vous expliquez à vos équipes le « pourquoi », la raison de vos décisions ce qui permet de donner du sens à l’action.

Alors « comment » ou « pourquoi » ?

Etre un manager « comment », donne du confort, peut être rassurant ? ce style est adapté à certains profils de collaborateurs, mais n’incite pas à l’innovation et à l’envie d’entreprendre, d’aller plus loin que ce qui est prévu par les processus.

Etre un manager « pourquoi » apprend à faire face à l’incertitude, développe les potentiels et permet l’agilité collective. Etre un manager « pourquoi » peut paraître plus risqué. En revanche, c’est un facteur d’innovation, de partage et de cohésion de votre équipe, qui sous-tend la motivation et l’engagement.

Dans un prochain billet je décrirai les méthodes utiles à chacun de ces styles et nous analyserons leurs avantages et inconvénients.

Et vous, managez-vous plutôt dans le « comment » ou dans le « pourquoi » ?

 

Billet inspiré de « Liberté & Cie. Quand la liberté des salariés fait le bonheur des entreprises, par Isaac Getz et Brian M. Carneyr ed. Fayard »

 

Autre dossier sur le même thème

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avatar

BRAULT Emmanuelle Il y a 5 années

Je remplacerais bien le « pourquoi » par « pour quoi » et introduire la notion de sens, de finalité…

Répondre
Avatar

AJO Il y a 5 années

Article et question très pertinente. Merci Annette pour ce partage. Pour ma part, je suis bien plus dans le pourquoi que dans le comment et cela me semble « naturel » ! Après bien sur, il faut composer avec l’ensemble des contraintes auxquelles il faut faire face et s’adapter autant que possible. C’est comme tout, il faut réussir à positionner le curseur entre le « comment » et le  » pourquoi » selon les situations et contextes en gardant à l’esprit de ne pas rester figé dans une posture. Cela permet notamment de l’agilité dans le management et pour les équipes et de les accompagner au mieux à mon sens.

Répondre
Avatar

Fabien RAYNAUD Il y a 5 années

Le « Pourquoi » doit prédominer car c’est la réponse à cette question qui détermine quel est l’objectif final visé.
Il faut d’abord que l’objectif soit clair et partagé (et compris) pour tout le monde, avant de définir comment on va y arriver.
Sur le comment, le manager peut effectivement proposer ses solutions (basées sur son expérience) ou au contraire s’appuyer sur l’expertise de ses collaborateurs et leur apporter sa confiance dans les choix à faire.

Un autre article sur justement tout le sens du « Pourquoi » dans le management et la gestion de projets : https://managementhumanumest.wordpress.com/2015/10/24/la-question-a-toujours-se-poser/

Fabien RAYNAUD
http://www.FabienRaynaud.com

Répondre
Avatar

dirare abdesselem Il y a 5 années

Celui qui ne manage pas par le « comment » et le « pourquoi » à la fois n’est pas un MANAGER au sens moderne du « concept », mais il est tout simplement un ADMINISTRATEUR au sens classique du mot, ça veut dire un DIRECTEUR autoritaire qui perpétue la routine et la routinisation, ce qui prive l’organisation (l’entreprise) des possibilités de se développer et affranchir les obstacles de tout genre. Le « comment » et le « pourquoi » ensemble, c’est la science? donc manager par les deux veut dire manager scientifiquement au sens moderne élargi de la science qui la met étroitement liée à la philosophie (le questionnement) et à la littérature (la profonde sensation, la beauté et le gout transcendantal…) ça parait utopique mais plusieurs organisations aux États unis d’Amérique, en Australie, en Israël commencent à creuser dans ce sens, vu ses intérêts garantis, et c’est ce qui attend / n’attend pas à faire, toute organisation qui imagine préserver une place sur le soleil brulant de la concurrence.
Merci Annette.

Répondre
Avatar

soulaimani Il y a 5 années

.

Répondre
Avatar

laurent Perat Il y a 5 années

je dirais que le manager efficace sera celui qui explique POURQUOI il faut prendre cette direction et celui qui va demander à l’autre COMMENT il peut y arriver … la bonne vielle direction par objectifs de P Drucker. Mais le problème vient souvent que le POURQUOI et le COMMENT s’imposent aux équipes dans une culture de soumission et d’absence de … LIBERTE (et compagnie … à lire absolument)

Répondre
Avatar

Skills4All Il y a 5 années

Merci pour ce blog très intéressant!

Répondre
Avatar

Bidwaya Josué Il y a 4 années

Nous savoir pourquoi le management est utilisé dans l’entreprise

Répondre
Avatar

Bidwaya Josué Il y a 4 années

Nous voulons savoir pourquoi le management
L’entreprise

Répondre

Abonnez-vous au blog

Afin de vous abonner et pour des raisons de sécurité, votre navigateur doit accepter les cookies et le JavaScript.