Nouveau rôle pour le manager : le pilotage des compétences !

Par le 8 juillet 2019

Les contextes de changement permanent et de renouvellement radical des métiers imposent au manager de s’investir dans le pilotage des compétences.

Son rôle : anticiper les besoins en compétences du futur et les disparitions de compétences dans certains métiers (digitalisation et transformations numériques). Ce rôle implique d’adopter une nouvelle posture.

Manager pilotage compétences

Penser le monde différemment

L’agilité est exigée dans tous les pôles des organisations. Elle vise à encourager la flexibilité des collaborateurs pour qu’ils soient capables d’opérer les transformations nécessaires au bon moment.

Par conséquent, cela implique le travail en collaboration et en réseau. Une collaboration avec différentes cultures et de nouvelles modalités de fonctionnement et d’organisation des lieux de travail sont requises.

Le management positif qui accompagne les collaborateurs dans un développement au service de l’organisation mais aussi en prévision des changements futurs, amènera le manager à être bienveillant sans perdre de son exigence.

Le décloisonnement et la volatilité des équipes

On ne travaillera plus seulement dans une équipe hiérarchique mais dans des projets et dans la transversalité.

En effet, une mobilisation commune, au-delà des silos métiers ou d’expertise, sera la nouvelle normalité. Ce sont des collectifs de travail souples et innovants qui serviront les objectifs de performance des organisations.

5 générations vont se trouver ensemble au travail. C’est inédit et cela favorisera les échanges et les accompagnements intergénérationnels.

Par ailleurs, la qualité de vie au travail va également jouer son rôle dans la responsabilité employeur qui devra veiller à un équilibre des temps de vie et un rassemblement des multiples diversités (culturelles, sociales, statutaires…). La responsabilité sociétale des organisations sera de proposer à ses interlocuteurs un cadre de travail et de relation correspondant aux aspirations d’épanouissement fortement portées par les jeunes générations.


Développez l’innovation et l’intelligence collective à l’ère du digital grâce aux formations pour manager agile.


Repérer et développer les compétences stratégiques du futur

  • L’esprit critique

Cette compétence est, paradoxalement, valorisée dans des organisations de plus en plus soumises aux processus et aux pilotages par les tableaux de bord. On attend des collaborateurs qu’ils soient capables sur le bon mode relationnel d’exprimer des avis contraires, décalés par rapport aux attendus définis par les hiérarchies. Cet esprit critique fait la différence dans la mesure où il est force de proposition.

  • La qualité de communication

Construire dans la confiance et développer la capacité de chacun à exprimer ses émotions, être en mesure de donner des feedbacks réguliers et constructifs.

  • La collaboration

Avoir un objectif commun en tête et équilibrer les postures et contribution de groupes diversifiés.

  • La créativité

Développer sa pensée, sa façon d’agir en dehors des schémas habituels et dans le respect des contributions des différents acteurs.

Faites des complémentarités un facteur de performance. Découvrez la formation Cegos Génération Y, seniors, digital natives... : manager une équipe intergénérationnelle

/5 - Voir tous les avis

Autre dossier sur le même thème

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous au blog

Afin de vous abonner et pour des raisons de sécurité, votre navigateur doit accepter les cookies et le JavaScript.