Happy management : faites le choix du positif dans vos espaces de travail

    Par le 31 janvier 2017

    Les entreprises responsables ne se contentent plus d’investir pour réduire leur impact environnemental, elles s’engagent aussi à garantir à leurs employés des conditions de travail sécurisantes et épanouissantes. Le Mastère Spécialisé® Management Global RSE et Développement Durable fait de cette notion de qualité de vie au travail un des fondamentaux de la Responsabilité Sociétale des Entreprises.

    Happy management : faites le choix du positif dans vos espaces de travail

    Des salariés heureux font des managers et des clients heureux

    Identifier les enjeux stratégiques de la Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE) pour les sociétés, organisations, collectivités passe en partie par des incontournables :

    • une clarification des rôles et des attendus, la mise à disposition des moyens nécessaires pour atteindre les objectifs assignés, une organisation performante ;
    • une rétribution estimée juste et cohérente avec la mission ;
    • des conditions de travail adaptées aux besoins et attentes des collaborateurs ;
    • un management humain à l’écoute des salariés ;
    • un environnement de travail, élément clé de la qualité de vie au travail.

    Créer une ambiance de travail qui favorise l’engagement

    Il ne s’agit pas  de chercher « le bonheur » au travail, il s’agit simplement de créer une ambiance qui donne la pêche et incite à l’engagement. Ainsi, introduire de la couleur dans les bureaux, oublier les openspace inadaptés, rendre l’espace café plus convivial, créer un espace détente ludique et/ou reposant, repenser la conception même des espaces de travail sont autant de challenges lancés dans les entreprises à la recherche de mobilisation de leurs salariés.

    Certaines sociétés travaillent aussi beaucoup sur des salles de réunions trop souvent austères et peu motivantes : des chaises et une table pour seul décor n’incitant pas à une dynamique collective.

    Quand cela est possible, des entreprises font alors le choix de salle à thème :

    • conviviale avec fauteuils pour les échanges,
    • tonique avec musique et couleurs pour les séances de créativité,
    • studieuse avec livres, journaux, Internet pour des travaux de réflexion,
    • équipée de tableaux blancs ou papers sur tous les murs pour des groupes de travail debout.

    Un management basé sur la confiance

    Bien sûr, le bien-être des salariés ne se limite pas à des bureaux accueillants. Le « happy management » passe aussi par des managers souriants communiquant sur le fond et sur la forme, par des responsables qui savent reconnaître les efforts et accompagner leurs équipes sur le terrain en oubliant parfois les mails impersonnels ou la présentation de slides sans fin.

    Des salariés bien dans leur travail sont des salariés reconnus, respectés et écoutés. Le « happy management » est aussi basé sur la confiance. La performance financière d’une entreprise passe par la performance des équipes. En période de crise, faire le choix de ne pas investir dans la qualité de vie de ses salariés est dangereux. Plus que jamais il faut donner envie aux collaborateurs de s’investir à 100% dans leur mission.

    La responsabilité sociétale d’une entreprise inclut cette dimension managériale que sont les conditions de travail des salariés.

    Et chez vous, comment vos salariés jugent-ils leurs conditions de travail ? Partagez votre expérience via le bouton commenter.

    Vous cherchez un Mastère Spécialisé® qui met au centre de son programme la notion de qualité de vie au travail ? Consulter le programme du Mastère Spécialisé® Management Global RSE et Développement Durable réalisé par MINES ParisTech et le groupe Cegos.

     

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Annika Mânsson Il y a 7 mois

    Quel plaisir de lire ENFIN des articles sur le sujet… cela fait bientôt 10 ans que j’en parle au sein de Happy at Work : )
    OUI au Bonheur au travail!

    Répondre

    THOMAS Corinne Il y a 6 mois

    Majencia déjà sur les rails. Sommes dans le train.
    Managers : soyez vigilants, les michelines ont disparues nous sommes à l’ère des trains à grande vitesse, il est encore temps de le prendre en marche, mais dans peu de temps il sera trop tard.

    Répondre

    Bizet nancy Il y a 6 mois

    C’est effectivement primordial que les entreprises s’intéressent au bien-être de leurs salaries. Étant responsable d’agence, c’est exactement les remontées d’informations que je fais à ma direction, mais en vain……. nos assistantes nous quittent comme des mouches faute de reconnaissance et de confort au travail, surchargées de passage, de coups de Telephone incessants, et avec énormément d’administratif.

    Répondre

    Dos santos Il y a 6 mois

    Bonjour à tous,

    Le blabla c’est bien beau….
    Quelle entreprise résonne ainsi ?
    Cessé de nous faire rêver et passer à l’action !

    Avilio

    Répondre

    Dominique Massabie-Berton Il y a 6 mois

    J’adore! Ça fait 9 às que je demande de realiser un TOM (Team Objectif Meeting) pour clarifier les contribution d’une esuipe en asphixie pour une organisation à 3 niveaux et ce qui ressort c’est le probleme de remuneration par rapport aux contributions et aux responsabilites. On est completement dans le sujet du Master. Ma societe a une demarche RSE.

    Répondre